Interlude entre deux années

Entre le 23 décembre et le 02 janvier, j’ai fait un break et ça fait du bien. En soi, rien de très extraordinaire mais l’année n’aura pas laisser beaucoup d’instants de répits. Je l’ai fait un peu sans le vouloir mais j’ai mis tout de coté à peu près tout ce que je fais d’habitude niveau boulot, asso et autres.

J’ai passé donc une dizaine de jours à faire les choses suivantes :

  • Manger et faire la diète entre les repas
  • Jouer à Railway Empire, qui m’a remis dans les jeux de simulation.
  • Lire un roman trop souvent commencé et enfin terminé, dont je reparlerai à l’occasion
  • Revoir mon plan de prise de note en utilisant de nouveaux outils, travail toujours en cours.
  • Planifier les différents billets dont j’ai envie d’écrire cette année… mais dans ma tête seulement pour le moment (pas bien)1
  • Trier les photos de l’année 2020 pour mon calendrier rituel. J’ai beaucoup moins déclenché bizarrement.
  • Préparer des cadeaux, beaucoup, et oublier d’en offrir certains.

Et pas mal de temps à réfléchir. L’année qui vient va être source de beaucoup de changements pour moi en prévision mais pour le moment je n’ai pas plus d’informations. C’est un peu nébuleux encore mais grosso-modo, la situation au travail est très flou. Ce n’est pas du à la situation sanitaire mais un problème plus profond. Sans rentrer dans le détail c’est une succession de crises qui a fragilisé l’ensemble du groupe dont je fais parti. Je fais parfois d’étrange parallèles entre la situation du pays et celle de mon entreprise. Bref au delà de cette crise financières, ces crises et la situation sanitaire aura surtout eu l’effet de révéler ou d’accentuer des modes opératoires avec lesquels je ne suis pas en accord ou bien qui me mettent mal à l’aise.

Dans une autre période de ma vie, j’aurais déjà été en train d’écumer les jobboards ou les annonces de l’APEC en vue de trouver un autre travail, mais pas cette fois-ci. Avant de pouvoir songer à envoyer une candidature il est des questions auxquelles je doit répondre, questionner mes envies et les modalités de mon futur travail. J’ai lu et relu plusieurs articles récemment qui pourrait un peu résumer mes réflexions, par exemple ce que dit Anne Sophie me parle beaucoup ou encore les envies contradictoires de Florens.

En dehors de ça, je n’ai pas pris de résolution cette année, comme souvent finalement. En revanche j’ai listé quelques envies et surtout me suis donné quelques défis pour cette nouvelle année. L’idée est d’avoir quelques lignes personnelles à suivre à travers les prochains mois. L’un de ces défis est de publier ici au moins dix articles en commençant par celui là. Je pense avoir la matière, reste à peaufiner la méthode qui, pour le moment, n’est pas encore forcément la plus adapté.

Image
Et pour finir, une bonne année (ou un bon hiver) chaleureux.

Notes

  1. En même temps depuis j’ai tout remis dans un carnet de notes sur mon ordinateur, mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *